Sept méthodes pour perdre du poids

perdre-du-poids

Dans le combat contre les kilos, il n’est pas rare d’avoir testé différentes façons, plus ou moins satisfaisantes et surtout dans la durée, pour perdre des kilos. Certaines méthodes sont contraignantes et parfois même dangereuses pour la santé.

Nous avons voulu ici comparer sept méthodes de perte de poids, toutes efficaces mais toutes non sans risques aussi sur la santé et surtout sur l’état général, physique et moral. En effet, si certaines engendrent une perte de masse graisseuse importante, elle est aussi et souvent au détriment de l’état physique qui s’affaiblit…

Afin, d’être plus informé dans ce combat qui concerne de nombreuses personnes, voici plus en détails, ces différentes méthodes…

Analyse globale des programmes minceur ici abordés

Pour les méthodes qui nous concerne dans cet article, elles sont efficaces et ont toutes des effets respectifs pour une perte de poids.

La dernière méthode que nous aborderons est la plus efficace en assurant également des résultats définitifs. Voici, donc l’analyse faite sur sept méthodes d’amaigrissement.

On peut parler, plutôt que de méthodes, de programmes d’amaigrissement ou amincissement dont certains portent des effets provisoires et pour d’autres permanents et, notamment, sur la répartition de la masse graisseuse, masse grasse ou masse maigre. Qui portent aussi des effets sur les plans moral et physique.

On notera, selon les programmes des différences qui portent sur l’alimentation, la quantité des aliments, les exercices physiques à faire, les différents entraînements à mettre en oeuvre, ainsi, ces modes de vie varient selon les souhaits préférés des personnes qui veulent maigrir.
Certains programmes proposent des activités comme musculation, course à pied ou autres disciplines, d’autres s’appuient sur des modifications au niveau de l’alimentation…

Pour les différents résultats, ressortis de ces différents programmes, on distingue en premier lieu des résultats sur la qualité générale du programme, sur les transformations accomplies soit sur une prise de masse ou à l’inverse une perte, et enfin sur les conséquences portées sur le plan moral et sur le plan physique.

Les sept différentes méthodes de perte de poids

Le premier programme ou première méthode s’appuie sur une diète sévère et sans pratique sportive. A base d’un régime hypocalorique stricte, très restrictif qui provoque une fonte musculaire et une perte rapide des graisses, mais avec aussi et par la suite l’effet Yo-Yo, avec pour conséquences des carences, une fatigue générale et du découragement. Ce programme qui supprime les glucides, lipides et protéines dans l’ensemble est efficace sur le moment, pas dans la durée et n’est donc pas recommandé.

Le second, s‘appuie également sur un diète mais plus modérée en supprimant le sucre et sans faire d’activités sportives. A base d’un régime hypocalorique qui supprime les boissons et produits sucrés. La-encore, la fonte des muscles est constatée, pareil pour la graisse, mais avec risque de reprise à l’arrêt du régime, avec pour conséquences un mieux-être mais une baisse de tonus et aussi un sentiment de frustration.

Le troisième s’appuie essentiellement sur la pratique sportive pour maigrir. Activité physique sans musculation, alimentation normale sans abus, la masse musculaire ne change pas véritablement, les graisses diminuent mais faiblement, les conséquences sont liées à des risques de blessures, une progression limitée, mais un mieux-être et notamment pendant l’effort. Ainsi la méthode n’est pas très efficace même si des améliorations peuvent se voir.

Le quatrième programme s’intéresse à l’endurance et à une alimentation diététique. Pratique d’un sport d’endurance, marche, jogging, pas de musculation, une alimentation sans sucre rapide, sans plats cuisinés, sans alcool, sans viennoiseries, sans fast-food, forte augmentation de consommation de fruits. La masse musculaire ne change pas trop, la graisse diminue de façon importante mais là-encore à l’arrêt le risque de reprise existe. Les conséquences apportent un mieux-être général.

La cinquième méthode s’adresse aux personnes qui souhaitent gagner du muscle et perdre du gras. Musculation avec charges, sans pratique d’un sport d’endurance, une alimentation sans sucre rapide, avec beaucoup de protéines animales. La masse musculaire augmente, surtout pour les hommes, les conséquences engendrent un mieux être général, mais aussi un risque de fatigue à la longue.

La sixième méthode s’appuie sur l’endurance, sur une alimentation basée sur consommation de fruits et de protéines végétales. Pratique d’un sport d’endurance, course à pied, vélo, rameur, sans musculation. Alimentation sans sucres rapides, sans charcuterie, consommation de protéines végétales et produits laitiers chèvre et brebis et laits végétaux. La masse musculaire est inchangée, la graisse diminue de façon importante, les conséquences restent liées à une disparition des blessures avec une progression marquée et un mieux être général.

Ce dernier programme est sans doute le plus efficace et il s’appuie sur des variations de pratiques sportives et une alimentation plutôt bio. Pratique de sports d’endurance, de musculation et d’une alimentation bio. La masse musculaire est visible et harmonieuse, au niveau des graisses on note plutôt un maintien du poids de forme, ainsi les graisses ne sont plus obsessionnelles, les conséquences offrent une silhouette plus harmonieuse, un bien-être général et une meilleure espérance de vie.

Enfin pour conclure cet article comparatif de diverses méthodes d’amaigrissement, il est nécessaire de s’intéresser aussi à des méthodes alternatives comme la cryolipolyse qui méritent toute votre attention.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: